Chromium absent de Debian Squeeze par défaut

Le navigateur web Chromium rencontre un succès grandissant. Attrayant surtout par sa rapidité, de nombreux utilisateurs s’en servent maintenant comme navigateur web par défaut.
Toutefois, Chromium ne sera pas disponible dans les dépôts officiels de Debian Squeeze, la prochaine version stable. Il le sera sûrement via les backports devenus récemment officiels.
Chromium
Chromium
Cette situation a de quoi surprendre. Je suis moi-même utilisateur de Chromium sous Debian Squeeze depuis un bon moment. Ne pas l’avoir par défaut est de ce point de vue étonnant. Le mainteneur Debian en charge du paquet chromium-browser, Giuseppe Iuculano, a fait part de son amertume sur son blog. Mais la décision de l’équipe de publication de Squeeze est cohérente. Voici une tentative d’explication :
En effet Chromium 5 vient d’être supplanté par Chromium 6, ce qui signifiait donc – en tenant compte du mode de développement actuel de ce logiciel – que la version 5 ne receverait dorénavant plus de mise à jour de sécurité, ce qui est inacceptable pour un logiciel potentiellement aussi utilisé et présent dans la version stable de Debian. De ce point de vue, Chromium 5 ne pouvait pas rester dans Squeeze.
Reste Chromium 6 qui a été rajouté à Debian Sid très rapidement grâce au travail de Giuseppe. Mais Chromium 6 a été publié le 2 septembre et n’a donc pas été testé suffisamment pour être qualifié de stable. De plus, l’équipe de publication de Squeeze soulève un point majeur : Que se passe-t-il si le support de Chromium 6 est également interrompu dans quelques mois, laissant dans Squeeze une version dont les futures failles de sécurité ne seraient pas corrigées ? Étant donnée la jeunesse de la version 6 et le manque de lisibilité dans le mode de développement actuel de ce projet, Chromium 6 ne pouvait donc pas non plus être inclus dans Squeeze.
Visage de Squeeze
Visage de Squeeze
Reste la solution des backports. Grâce aux backports, les utilisateurs de Squeeze pourront se procurer les versions récentes de Chromium, avec leurs mises à jour de sécurité tout en bénéficiant de la stabilité de cette version qui n’embarquera pas – par défaut – un logiciel qui n’est plus maintenu. Gageons que Chromium ne sera pas le seul à être installé de cette façon et que l’inclusion officielle des backports dans le projet va renforcer la flexibilité et la stabilité de la distribution Debian.

Mise à jour : une récente discussion sur la liste de diffusion debian-release semble confirmer l’info.

Et vous ? Que pensez-vous de l’absence de Chromium dans Squeeze ? N’hésitez pas à laisser votre témoignages dans les commentaires.

Publicités

12 réflexions au sujet de « Chromium absent de Debian Squeeze par défaut »

  1. Il ne faut pas oublier non plus de noter le mode de développement de Chromium qui intègre et modifie les bibliothèques nécessaires.
    Webkit par exemple est intégré et Chromium n’utilise pas le paquet Debian. Les failles de sécurités devront être corrigées deux fois.
    Ça a peut-être du sens sous Windows ou Mac, mais dans un environnement FOSS c’est un peu ridicule.

  2. Fallait se douter que faire n’importe quoi avec les numéro de version allait avoir des conséquences réelles un jour 😉

    Mon avis est que Google n’a que très peu d’expérience dans les applications lourdes et que sur le web, les numéro de version sont moins mises en avant.
    Bref, les mises a jour de Chromium ne méritent en aucun cas l’incrément d’une version majeure. Est ce que quelqu’un est capable de me dire les différences flagrantes entre Chromium 4 et 5 , et entre 5 et 6 ? Désolé mais moi j’ai rien remarqué.

    Les développeurs Debian devraient ignorer totalement ces numéro de version et considérer Chromium comme un logiciel perpétuellement en trunk. Sinon, avec une durée de vie de quelques semaines pour une version majeure, on est pas prêt de voir arriver Chromium dans les dépots :/

  3. Si on se met 3 minutes dans la peau de l’user lambda qui voudrait faire de Debian son OS de bureau, le tableau n’est pas joli… Le passage à Iceweasel avait déjà fait du mal (je n’ai pas testé récemment, mais la compatibilité avec les extensions était très aléatoire). Quelle alternative aujourd’hui dans les dépôts stable ? Midori ? Konqueror ?

    J’entends bien qu’il y a des raisons rationnelles en dessous, mais c’est quand même bien dommage de mon point de vue…

  4. @Mathieu Comandon: En mêem temps les différences ne sont pas toujours visuelles 🙂 A chque version Chromium ets plus rapide (c’est un fait) et améliore la prise en charge des CSS3. De plus le moteur Javascript évolue (regarde chez Fred Bezies tous ces articles sur le JS.

    @Jean-baptiste: Arora, uzbl…

    De toute façon chromium n’est jamais stable, donc le mettre dans une distribution stable est assez… étrange. Ce choix de Debian est parfaitement compréhensible.
    -> Exemple la build d’il y a 9 jours, ultra instable si l’on poussait une application JS avec quelques onglets en chargement.

  5. Michael Gilbert ne fait pas partie de l’équipe de publication. Il est seulement contributeur à Debian et en particulier à l’équipe de sécurité, dont il ne fait pas partie. (Mais, c’est juste un détail). Sinon, il n’est pas encore « sûr » que Chromium-browser soit inclut dans backports car il doit être présent dans testing pour qu’il soit accepté (sauf bien sûr si les Backports FTPMasters font une exception pour Chromium-browser).

    Enfin bref… l’épisode continue…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s