Suivre les stats de son site web en Ruby On Rails avec Piwik

Suivez-moi aussi sur Identi.ca  ou Twitter  ou Diaspora*diaspora-banner

Après avoir lancé Le Journal du Pirate, le Hacker News francophone, j’avais évidemment besoin de suivre la fréquentation du site. J’avais utilisé AWStats sur un précédent projet et je voulais tenter d’utiliser un logiciel de comception un peu plus récente cette fois-ci.

awstats-logo

Piwik semblait convenir parfaitement. Multi-sites, Interface graphique moderne, des bons échos dans la communauté, je me suis donc naturellement dirigé vers cette solution. Piwik se présente comme une application web avec une base de données MySQL derrière.

piwik_app

Pour les gens intéressés, le site officiel propose une démo très sympa permettant de voir tout de suite les points forts de Piwik.

piwik

Le Journal du Pirate est quant à lui une application Ruby On Rails. Or Piwik requiert l’ajout d’un javascript sur les pages que l’on veut surveiller. Ce qui peut s’avérer délicat à réaliser lorsque que l’on maîtrise mal RoR.

La documentation officielle suivante explique très bien la marche à suivre. Ajouter une gem Ruby à son Gemfile, relancer bundle puis quelques éléments de configuration dans le fichier config/piwik.yml et le tout a marché directement.

rails

Je suis très content du résultat. Niveau interface graphique c’est très agréable et Piwik propose un très grand nombre de métriques associées aux différents sites web supervisés. J’en ai profité pour lui faire surveiller ce blog et le site web de MyTux, ma société d’infogérance de serveurs Debian.

Et vous ? Quel est votre ressenti après avoir utilisé quelques temps Piwik ? Des difficultés à le mettre en place avec RoR ? N’hésitez pas à réagir dans les commentaires de ce billet.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Suivre les stats de son site web en Ruby On Rails avec Piwik »

  1. J’utilise Piwik depuis à peu près dix mois sur mon blog WordPress, c’est d’ailleurs le premier outil de stats Web que j’utilise, et me convient parfaitement, bien que le sens exacte de certaines m’échappe. Il faut dire que je n’ai pas pris le temps pour creuses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s