Simplifier la vie de votre community manager avec le projet Twitter Out Of The Browser

Afin d’exister médiatiquement aujourd’hui, il est devenu nécessaire d’être présent sur plusieurs réseaux sociaux. Il faut y apporter quotidiennement du contenu pour espérer construire une audience, et cela sur chacun des ces réseaux sociaux.

Heureusement pour vous ou votre community manager, vous pouvez grandement réduire ce travail pour le réseau social Twitter grâce au projet Twitter Out Of The Browser.

Twitter_logo_blue

Le projet Twitter Out Of The Browser (TOOTB) est une suite d’outils permettant d’automatiser en grande partie les actions qui constituent votre présence sur le réseau social Twitter. Les outils constituant la suite TOOTB sont écrits en Python et sont normalement correctement documentés sur Readthedocs. Aujourd’hui le projet TOOTB compte les logiciels suivants :

  • Feed2tweet permet l’envoi automatisé d’un flux RSS vers le réseau Twitter
  • db2twitter extrait du contenu d’une base de données (plusieurs supportées), prépare un tweet avec et le poste sur Twitter
  • Retweet augmente la visibilité de vos tweets en retweetant un tweet selon différents critères à travers différents comptes Twitter
  • Twitterwatch surveille l’âge du dernier tweet pour vérifier que votre compte Twitter est régulièrement alimenté, permetant d’identfier (par exemple un défaut de feed2tweet ou db2twitter ou avec le compte Twitter)

Nous nous proposons de donner un exemple concret de la chaîne d’utilisation de ces différents outils via l’exemple de leurs utilisation par le site LinuxJobs.fr, le site d’emploi de la communauté du Logiciel Libre et opensource.

linuxjobs-horizontale

1. Contenu vers Twitter avec feed2tweet et db2twitter

1.1 Db2twitter pour exploiter votre base de données

LinuxJobs.fr est un site d’emploi et relaie les offres que les recruteurs y postent vers le réseau social Twitter. Pour cela le programme db2twitter est utilisé, qui va chercher différents champs d’une table dans une base de données MySQL afin de fabriquer un tweet.

Db2twitter utilise en dépendance SQLAlchemy et supporte donc tous les types de bases de données supportées par ce projet. La documentation officielle du projet db2twitter détaille les différentes configurations possibles mais nous donnerons ici l’exemple concret de la section qui permet de rapatrier les données à poster sur Twitter :

[twitter]
...
tweet={} recrute un {} https://www.linuxjobs.fr/jobs/{}
[database]
...
dbtables=offres,
jobs_rows=entreprise,titre,id
  • Dans la section , nous fournissons un format de tweet qui sera posté avec 3 champs pour l’instant vide à compléter par les données provenant de la base de données.
  • Dans la section [database], nous définissons la ou les tables où aller chercher les informations, puis les champs précis contenant les données à injecter dans le tweet à envoyer

Db2twitter supporte un grand nombre de bases de données, sa syntaxe très flexible vous permettra d’aller chercher les informations dans les entrailles de vos bases sans avoir à vous soucier de passer par un middleware quelconque pour présenter vos données avant leur envoi vers Twitter.

linux-jobs-encart-twitter

1.2 Feed2tweet pour exploiter vos flux RSS

Si LinuxJobs.fr utilise db2twitter pour poster les annonces depuis sa base de données vers Twitter, le blog de LinuxJobs.fr présente quant à lui un moteur de blog sans base de données qui offre à ses utilisateurs différents flux RSS. Le flux des articles est renvoyé sur Twitter grâce à Feed2tweet.

Feed2tweet est un fork de rss2twitter visant à documenter le projet et à étendre les fonctionnalités de ce dernier. Feed2tweet prend en entrée un fichier de configuration très simple dont la partie la plus intéressante se situe dans la section suivante :

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.
uri: https://blog.linuxjobs.fr/feed.php?rss

Votre fichier de configuration devra quand même être un peu plus long et la documentation officielle de feed2tweet décrit les différentes paramètres à indiquer ou à rajouter comme en particulier la manipulation possibles des marques (tags) car, en effet, Twitter ne gére pas les mots-dièses en plusieurs mots.

2. Augmenter la visibilité de vos tweets avec Retweet

Il ne suffit malheureusement plus de poster du contenu sur un réseau social pour faire connaître votre compte. À l’heure de l’utilisation massive des réseaux sociaux par le grand public et pour le cas particulier de Twitter, il est important que vos tweets soient repris par des personnalités avec un grand nombre d’abonnés afin de faire connaître votre contenu et attirer vers votre propre compte de nouveaux abonnés. Cela peut se faire organiquement dans le temps ou, si vous possédez vous-même déjà un ou plusieurs comptes dont le contenu de votre nouveau projet pourrait intéresser les abonnés à ces comptes, vous pouvez utiliser le projet Retweet. Et c’est ce que nous avons fait avec le compte Twitter de LinuxJobs.fr.

Retweet se propose d’automatiquement retweeter tous les tweets provenant d’un compte, ou juste une partie des tweets qui remplissent certains critères, comme :

  • le nombre de retweets qu’a déjà obtenu un tweet
  • les tweets pourvus d’un ou plusieurs mots-dièse
  • les tweets âgés d’un certain nombre de minutes
  • et bien d’autres…

La consultation de la documentation officielle de Retweet donnera accès à l’ensemble des critères disponibles.

Dans le cas précis du site LinuxJobs.fr, le site a été relayé via les comptes Twitter des fondateurs qui étaient pourvus d’un grand nombre d’abonnés intéressés par la communauté du Logiciel Libre. En voyant apparaître des offres d’emplois pour la communauté FOSS, les personnes intéressées ont donc naturellement rejoint le compte Twitter de LinuxJobs.fr.

banieres linux vert

3. Surveiller votre activité Twitter avec Twitterwatch

Les outils précédemment présentés permettent d’ếmettre du contenu vers Twitter. Mais comment détecter automatiquement une anomalie dans votre chaîne d’alimentation de votre compte Twitter ?  Toujours dans notre exemple de LinuxJobs.fr, il est impératif de détecter si le compte Twitter n’est plus alimenté par de nouveaux tweets correspondant à de nouvelles offres d’emplois. Twitterwatch se charge de ce travail en vérifiant l’âge de la dernière publication et en vérifiant que cet âge reste acceptable selon des critères définis par l’utilisateur. Dans le cas contraire, une alerte par e-mail est émise.

Ce projet débute à peine mais nous a déjà permis d’identifier plusieurs pannes dans notre chaîne d’automatisation d’envoi de tweets. Un peu comme les tests fonctionnels pour un projet de programmation, Twitterwatch vous permet de tester le bout de votre chaîne de production afin de vérifier directement le résultat produit.

4. Virer ou pas son community manager ?

La réponse est bien sûr négative. Il s’agit au contraire avec la suite d’outils du projet Twitter Out Of The Browser de simplifier la vie de votre community manager, ou plus simplement de vous soulager de tâches répétitives et donc rébarbatives qui, en plus, vous font perdre du temps lorsque vous portez vous-même tous les aspects de votre nouveau projet ou le lancement de votre startup. TOOTB est  déjà en production sur plusieurs services en ligne. Nous n’attendons que vos retours pour améliorer les outils existants ou en intégrer de nouveaux.

Pensez-vous pouvoir utiliser ce type d’outils ? Nous sommes curieux de vos retours dans les commentaires de ce billet.

 

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Simplifier la vie de votre community manager avec le projet Twitter Out Of The Browser »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s